« Le pire jour de ma vie » : le témoignage de Murad

” Je n’oublierai jamais ce jour, c’était le pire jour de ma vie.  L’un des agents de police a dit “Bingo!”, comme s’ils venaient de mettre la main sur l’un des plus grands criminels “

Murad vit en Belgique depuis environ 12 ans. Sa mère et sa grand-mère ont fui avec lui en Belgique lorsqu’il avait 13 ans. À l’âge de 18 ans, toujours sans titre de séjour, il a trouvé du travail. La police l’a arrêté car ses papiers n’étaient pas en règle.

“Je n’oublierai jamais ce jour, c’était le pire jour de ma vie.  L’un des agents de police a dit “Bingo!”, comme s’ils venaient de mettre la main sur l’un des plus grands criminels”, se souvient-il.

Murad a été enfermé dans un centre de détention pour personnes migrantes pendant sept mois, sans avoir commis la moindre infraction pénale.

Regardez la vidéo du témoignage de Murad.

Tout être humain a un droit fondamental à la liberté. La coalition Move a été créée en janvier 2021 à l’initiative conjointe de Caritas, du CIRÉ, de JRS Belgique et de Vluchtelingenwerk Vlaanderen. Les membres de Move unissent leurs forces pour mettre fin à la détention de personnes pour raisons migratoires.Nous préférons parler de « centre de détention (administrative) pour personnes migrantes » plutôt que de « centre fermé », pour éviter la confusion avec les centres d’accueil ouverts pour demandeur·euses de protection internationale. Par ce choix terminologique, l’attention est mise sur la réalité de la détention. De plus, nous entendons inclure toutes autres formes de détention pour raisons migratoires, comme les maisons de retour, que nous appelons « centres de détention (administrative) pour familles migrantes ». 
Move relate les histoires des personnes exilées en détention, pour leur rendre un visage et leur humanité.