Quinze ans dans des centres de détention en tant que visiteur ONG bénévole : le témoignage d’Alain

” Un centre fermé est une prison. La grande différence, c’est que les personnes enfermées dans un centre fermé, pour la grande majorité, n’ont commis aucun délit “

“Un centre fermé est une prison. La grande différence, c’est que les personnes enfermées dans un centre fermé, pour la grande majorité, n’ont commis aucun délit”, explique Alain, qui a été visiteur ONG bénévole dans les centres de détention pour personnes migrantes pendant 15 ans. Il a cessé cette activité il y a un an.

Pour en savoir plus sur l’expérience d’Alain en tant que visiteur volontaire, regardez la vidéo.

Tout être humain a un droit fondamental à la liberté. La coalition Move a été créée en janvier 2021 à l’initiative conjointe de Caritas, du CIRÉ, de JRS Belgique et de Vluchtelingenwerk Vlaanderen. Les membres de Move unissent leurs forces pour mettre fin à la détention de personnes pour raisons migratoires.Nous préférons parler de « centre de détention (administrative) pour personnes migrantes » plutôt que de « centre fermé », pour éviter la confusion avec les centres d’accueil ouverts pour demandeur·euses de protection internationale. Par ce choix terminologique, l’attention est mise sur la réalité de la détention. De plus, nous entendons inclure toutes autres formes de détention pour raisons migratoires, comme les maisons de retour, que nous appelons « centres de détention (administrative) pour familles migrantes ». 
Move relate les histoires des personnes exilées en détention, pour leur rendre un visage et leur humanité.